Le Prix 2018

Le jury international du PRIX FRANKLIN-LAVOISIER, qui s’est réuni le 3 mai 2018, a attribué le prix 2018 au Comité Lavoisier, personnalisé par son Secrétaire Général actuel Monsieur Patrice Bret.

Le jury a souhaité honorer ainsi le Comité Lavoisier pour la qualité exceptionnelle de son travail de collecte, d’édition et de critique de la correspondance personnelle et scientifique d’Antoine Laurent de Lavoisier.

Le Comité Lavoisier, composé d’experts français et américains, est responsable de la reconnaissance, de l’analyse de la genèse et de la diffusion contemporaine du travail d’un des pères fondateurs de la chimie moderne.

Il contribue à la préservation et à la promotion des fonds d’archives concernant Lavoisier, et publie la correspondance, localisée en France (principalement aux Archives de l’Académie des sciences) et à l’étranger (principalement aux Etats-Unis, ex. Cornell Université, Fonds DuPont de Nemours). Les deux derniers volumes VI et VII ont été dirigés par son Secrétaire Général, Monsieur Patrice Bret, chargé de la direction de l’édition par le secrétaire perpétuel et le président de l’Académie française des sciences en 1994. L’ensemble des contributeurs, tous bénévoles depuis 1994, constitue le Comité Lavoisier.

La qualité exceptionnelle de l’appareil critique a été saluée par le jury. Les derniers volumes VI et VII (1789-1792), édités par P. Bret, avec une préface de H. Kagan (Membre de l’Institut), président du Comité, sont considérés comme un vrai modèle de l’art éditorial. Le contrôle minutieux des sources et de l’authenticité des documents fait de ces volumes un outil de référence de premier ordre. La précision des notes révèle le travail considérable des recherches entreprises pour répondre aux questions que posaient les textes originaux. La qualité et la richesse des annexes en font des mémoires de référence.

Ces annexes sur le contexte scientifique, politique, économique et social de cette période pré-révolutionnaire et des débuts de la Révolution française, ont été rédigées par des spécialistes français et américains.

La publication scientifique des volumes permet, à tout chercheur ou toute personne intéressée, dans le monde entier, d’avoir accès aux sources originales des conditions d’apparition et de mise en œuvre du développement de la révolution chimique du XVIIIe siècle.

Ce travail établi avec la plus grande rigueur scientifique a permis d’offrir à la communauté scientifique un ouvrage de référence qui fait date. L’intense travail d’échanges effectué par le Comité avec les lieux d’archives dans le monde a attiré l’attention des propriétaires sur l’importance des documents qu’ils détenaient, et par là une attention accrue sur les conditions de leur conservation. Aujourd’hui, la mise en ligne de ce travail éditorial est en cours.

De même le Comité a contribué à ce qu’une attention continue soit portée à l’inventaire, la sauvegarde et la diffusion du patrimoine matériel de Lavoisier auquel il est attaché,
c’est-à-dire : son laboratoire au musée des arts et métiers à Paris, sa collection minéralogique au musée Lecoq à Clermont-Ferrand, et surtout le fonds Lavoisier aux Archives de l’Académie des sciences dont il tient à conserver l’intégralité de la constitution, montrant ainsi les activités multiples de Lavoisier et leurs interconnexions au-delà de la chimie elle-même.

Le Secrétaire Général Patrice Bret, docteur en histoire de l’Université Panthéon-Sorbonne, est spécialiste de l’histoire des sciences et des techniques de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Ses centres d’intérêt ont porté sur Lavoisier et l’Académie des sciences, sur la Régie des poudres, les chimistes de l’entourage de Lavoisier, et plus récemment sur des femmes de science de cette période.

P. Bret prépare actuellement le volume VIII (Lettres récemment retrouvées, lettres de chimistes relatives à la révolution chimique). Avec le volume IX (table des matières de l’ensemble de la collection) s’achèvera la publication des textes et correspondance d’un savant qui appartient à l’humanité toute entière.

Le Comité Lavoisier créé en 1948 par Louis de Broglie a dès lors travaillé avec un souci constant d’exigence scientifique au plus haut niveau.

Ainsi, sont entrés dans ce Comité, les professeurs Charles G. Gillispie (Princeton), Roger Hahn (Berkeley), L. Pearce Williams (Cornell),  et Emmanuel Grison (Ecole polytechnique).

Le Comité Lavoisier recevra ce Prix lors d’une cérémonie officielle qui se déroulera à Philadelphie (Etats-Unis d’Amérique) le 18 octobre 2018, au siège du Science History Institute.

Le lauréat recevra à cette occasion la somme de 15 000 € correspondant au montant du prix et la médaille en argent, à l’effigie de Laurent de Lavoisier et Benjamin Franklin, créée spécialement pour ce prix de prestige.