Chimie et Agriculture durable: un partenariat en constante évolution scientifique

Date :

04 Novembre 2020

Horaires :

09h00
18h00

Adresse :

Maison de la Chimie,
28 bis, rue Saint-Dominique
75007 Paris

Salle :

Grand Amphithéâtre Lavoisier

Salle 251

Intervenants :

Jean-Louis BERNARD - Académie d’agriculture de France — Biocontrôle, chimie et protection des plantes. Opposition et complémentarité.
Delphine BOUTTET - Responsable Digiferme® de Boigneville, Arvalis Institut du Végétal — L’agriculture numérique, opportunités et perspectives en grandes cultures.
Nicolas BROUTIN – Président de Yara France — Les perspectives de l’apport de la chimie en nutrition des plantes.
Thierry CAQUET - Directeur Scientifique Environnement d'INRAE — Recherche agronomique et transition agroécologique.
Bruno DESPREZ - Président et responsable recherche du groupe Florimond Desprez Veuve & Fils SAS, Président de l'Association des Sélectionneurs Français — Innovations en termes de protection des cultures et apports de l'amélioration génétique.
André FOUGEROUX - Académie d'agriculture de France, Président de la Commission "Ravageurs et Auxiliaires" de Végéphyl — Quelle agriculture voulons-nous ?
Olivier GUERRET – Directeur de l’Innovation et du Marketing, M2i — L'utilisation des médiateurs chimiques dans le contrôle des insectes.
François KEPES – Membre de l’Académie des Technologies, Membre correspondant de l’Académie d’agriculture de France — Apport de la biologie de synthèse.
Bernard LE BUANEC - Membre de l'Académie d'agriculture de France, Membre fondateur de l'Académie des Technologies — Les défis techniques de l’agriculture et l’apport des technologies.
Jean-Yves LE DEAUT - Biochimiste, Professeur des Universités et Parlementaire Honoraire, ex-Président de l'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (Opecst) et membre de l'Académie d'agriculture de France — Agriculture du futur : s’appuyer sur les savoirs et non sur les croyances.
Benoit RABILLOUD - Président de Bayer France — Les perspectives de l’apport de la chimie en protection des cultures.
Catherine REGNAULT-ROGER - Professeur des Universités émérite à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (E2S UPPA), Académie d'agriculture de France, Académie nationale de Pharmacie, Haut Conseil des Biotechnologies — Agriculture et Chimie : une synergie plus que séculaire !
Marie-Emmanuelle SAINT-MACARY - Docteur en physiologie végétale et Gilbert GARAPIN - Docteur en Agronomie, société Frayssinet — Biostimuler l’interface sol/plante pour l’amélioration des productions végétales.
Jean-Marc SENG et Patrick SAINDRENAN – Institut des Sciences des Plantes de Paris-Saclay (IPS2) — Nouvelles approches en protection des plantes : les défis de la recherche

Résumé :

Les relations actuelles entre Agriculture, Chimie et attentes de la Société sont loin d’être simples, comme l’illustrent les prises de positions publiques récentes de certains. Pourtant, des relations sereines entre ces trois acteurs sont indispensables, ainsi que ce fut longtemps le cas. Par exemple, la synergie entre l’agronomie scientifique et la chimie a permis au 20ème siècle la découverte des fondements de l’alimentation des plantes et de la lutte contre les bio-agressions, si utiles à la production agricole et aux consommateurs.

Au 21ème siècle, face aux besoins planétaires en termes d’alimentation et d’environnement, l’urgence est de développer une Agriculture raisonnée qui limite son impact sur les sols, l’eau et l’air, qui préserve la biodiversité et qui consomme le minimum d’énergie envisageable. Pour produire mieux et plus, il faut développer la recherche et l’innovation technologique. La Chimie a sa place dans cette stratégie avec la conception de nouveaux produits en étroite liaison avec la biologie et l’écologie, et en fonction d’évaluations complètes et intégrées de leurs effets.

Le citoyen et le consommateur souhaitent que les innovations de la chimie contribuent à une amélioration de l’alimentation proposée et de la protection des plantes. Ces enjeux majeurs reposent sur une coopération transdisciplinaire accrue. Des exemples de cette coopération vous seront présentés par des experts scientifiques, universitaires ou industriels, dans les principaux thèmes actuels de la recherche agronomique et agro écologique.

Ce colloque est ouvert à un large public avec une attention particulière aux lycéens et à leurs enseignants. Le niveau des interventions se veut accessible à tous pour permettre un large débat.

 

Bernard BIGOT
Président de la Fondation de la Maison de la Chimie

 

*

 

Parce que votre santé est notre priorité absolue, nous renforçons notre protocole sanitaire afin de vous accueillir dans la plus grande sécurité et vous permettre d’assister à ce colloque en toute sérénité.

Ainsi, le nombre de places sera limité pour respecter la nécessaire distanciation sociale.

LE PORT DU MASQUE SERA OBLIGATOIRE

Pour permettre au plus grand nombre d’y assister, ce colloque sera en outre également retransmis en direct tout au long de la journéesur la chaîne YouTube de notre médiathèque mediachimie.org.